Aubenas, une ville d’Ardèche méridionale

Aubenas et son château

 

La ville d’Aubenas vous accueille au sommet d’un éperon rocheux dominant la vallée de l’Ardèche à une quarantaine de km du camping castanhada. Carrefour entre l’Auvergne, la Provence, Le lyonnais et le Languedoc, Aubenas était une étape importante des routes commerciales.

La ville est en effet devenue un point de chute incontournable sur le plan économique, la ville se situant idéalement sur l’axe de circulation Le Puy en Velay / Montélimar. L’importance des échanges commerciaux qui s’effectuent depuis des siècles a fait prospérer la ville.

 Aubenas une place forte stratégique

Cette situation privilégiée en fit un lieu stratégique dès la fondation de la ville au Ve siècle, notamment entre les évêques du Puy et ceux de Viviers qui luttèrent pour en faire leur place forte.

C’est finalement la famille Montlaur, inféodé à l’évêque du Puy qui prend possession du domaine et y construit un premier donjon, un mur d’enceinte et deux grosses tours rondes. La même famille règnera sur Aubenas pendant plus de 400, ce qui vaudra à la ville l’appellation de « cité des Montlaur » et qui furent à l’origine du développement de la ville.

Après 1441, cinq familles seigneuriales se succèdent à la tête du domaine:

les Maubec qui construiront la tour à fenêtres à meneaux dans la cour intérieure qui communiquera avec les étages grâce à un grand escalier à vis (XVIIe s)-

Les Modène qui laisseront leur empreinte architecturale début Renaissance, par l’édification d’une loggia à l’italienne dans la cour intérieure, agrémentée de trois niveaux d’arcades-

Les D’Ornano qui poursuive la transformation du château en style Renaissance en aménageant les salles avec des plafonds à la française et des murs couverts de boiserie, sans pour autant abandonner les principes de défense.-

le Prince de Harcourt qui ne s’en occupera guère et  le vendra au Voguë en 1716 qui garderont le domaine jusqu’à la Révolution: des portes jumelles sont percées sur la façade sud, un escalier monumental est créé pour accéder à l’entrée du château et un escalier d’honneur dans la cour (rampe remarquable en ferronerie) ainsi que des aménagements intérieurs sont réalisés dans les appartements et les salons.

Pendant la Révolution, déclaré bien national le château est pillé en octobre 1792 mais la ville d’Aubenas très réactive, parvient à le protéger. Il devient mairie en 1810 puis après le départ des services municipaux s’ouvre à la visite. Attention, les visites sont à heures fixes exclusivement guidées.

chateau aubenas-camping Castanhada

Calips [CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)] https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/37/France_Rhone-Alpes_Ardeche_Aubenas_Chateau_01.jpg

Au cœur de la ville se trouve la place de l’Hôtel-de-Ville, desservie par un réseau de ruelles pavées. C’est le point le plus élevé de la ville qui fait face au château et à la maison des Gargouilles, riche demeure du XVe s d’architecture gothique caractérisée par ses gargouilles sculptées en grès.

Le dôme Saint Benoît, est l’ancienne chapelle du couvent des bénédictines qui accueille aujourd’hui des objets d’art religieux.

On poursuit la visite avec l’hôtel Goudard-Ruelle, un ancien hôtel particulier du XVIIIe s, les remparts, tourelles de défense de la ville et la place de l’Airette, où une table d’orientation vous permet de situer les points visibles de la vallée de l’Ardèche. avec une vue exceptionnelle sur la montagne Marguerite.

Vous pouvez également visiter les quatre lieux de culte: l’église Saint-Laurent, La chapelle Notre-Dame des Oliviers, La chapelle des Cordeliers et le temple protestant de style néo-gothique, témoignant du passé réformiste de la ville qui a perduré jusqu’à nos jours.

Après cette escapade culturelle enrichissante, vous aurez le plaisir de retrouver votre mobilhome au camping castanhada