Au départ de votre camping « Castanhada » sur la commune Les Vans, en Ardèche du Sud, nous vous proposons un circuit pour découvrir le meilleur de la région entre vallée des Cevennes et vallée du Chassezac.

Les Vans, ville porte entre le parc national des Cévennes et le parc régional des monts d’Ardèche, dispose d’un patrimoine architectural de première importance. La position stratégique de son passé lui vaut aujourd’hui d’avoir des vestiges d’une grande richesse historique.
Les vans a conservé des restes de remparts dont plusieurs tours converties en maison d’habitation ainsi que la porte de l’oie. Sur la place du même nom, vous pourrez vous désaltérer dans une fontaine ainsi que sur la place du marché. Celui-ci a lieu tous les samedis matin et pendant l’été, il se prolonge en nocturne.
Déambuler dans le centre historique de la ville vous permettra de découvrir l’église datant du XVIIe siècle et son exceptionnel retable, de magnifiques maisons cévenoles à étage des XVIIe et XVIIIe siècles, un lavoir et le temple protestant à colonnes.

Partir au sud par la D 901 pour arriver à Banne.

Banne au sommet de la colline, se sépare entre d’un côté l’ancien château et de l’autre l’église. Cette commune, ancienne cité minière, se caractérise par un entre-las de petites ruelles et de terrasses d’où émergent des murets de pierre, arbres, plantes grimpantes et fleurs. Ce village médieval doté des ruines de son château est classé et ne vous laissera pas indifférent.
Profitez de votre passage pour visiter le musée de l’Oeuf décoré et de l’Icône
qui rassemble une rare collection d’œufs décorés, pièces uniques provenant de différents pays d’Europe ainsi que des icônes sur bois bois, en bronze moulé et émaillé, des croix venues de la Russie du XVIIIe, XIXe et XXe siècle.

Redescendre vers le fort et prendre la D309 pour rejoindre la D901.
Faire une petite pause au bois de Païolive, un espace naturel exceptionnel d’une grande originalité. C’est une forêt ancienne ponctuée de sculptures de pierres forgées par l’érosion et dans le même temps, un site géologique remarquable d’une grande richesse. Un chaos minéral à ne pas manquer.

Reprendre la direction de Berrias-et-Casteljau par la D 252.

Berrias et Casteljau, deux hameaux réunis pour former une commune mais séparés par le Chassezac, abrite sur son territoire, la commanderie de Jales, édifice de l’ordre des templiers qui a été magnifiquement restaurée. Celle-ci perdura jusqu’au XVIIIe s. Vous pourrez également lors de votre visite dans ce village, admirer l’architecture du château, aujourd’hui centre de vacances, géré par Belambra, dont la bâtisse date du treizième siècle. Il se situe dans un des méandres du Chassezac, délimité par la barrière rocheuse nommé « l’éperon barré de Casteljau ».

Reprendre la D252 jusqu’au croisement avec la D104, prendre la direction St Paul le Jeune et bifurquer sur la D225 en direction de Baulieu.

Sur la commune de Beaulieu, pas moins de 56 dolmens ont été érigés entre l’âge de pierre (- 8000 ans) et l’époque du bronze (-5000 ans). Vous trouverez beaucoup de ces vestiges des hommes du néolithique dans le bois des roches. Les dolmens de divols et le dolmen des abrits sont deux randonnées au départ du village de Beaulieu et à proximité, les rochers de carabasse et le Peyrol de Beaulieu. Vous l’aurez compris, ce village est environné de nature et de forêts propre à vous apporter des temps de détente en arpentant ses nombreux sentiers.

Faire demi-tour pour retrouver la route en direction de Casteljau jusqu’à Chassagnes où vous pourrez admirer le château du XVIe siècle au toit de tuiles vernissées, faisant face à l’ermitage Saint-Eugène.

Il est temps de retourner profiter des derniers rayons de soleil au camping et de s’offrir le calme de  dans votre camping.