Privas, une histoire riche en Ardèche

Privas-Tourisme ardèche

Privas, au nord du département de l’Ardèche, à moins d’une heure de votre camping, vous attend, pour vous conter son riche passé. Cette petite ville de province vous étonnera par quelques-uns des trésors dont son passé recèle.

C’est autour de la petite église de Saint Thomas que les premiers habitants se regroupèrent pour fonder la cité. Par la suite, au XIIIe s, ce castrum s’est doté d’un château mais il n’en reste rien à la suite des ravages des guerres de religion.

La ville se développe sur les plateaux environnants pour devenir une cité qui obtient les droits fiscaux, militaires et économiques, sous l’égide des comtes de Valence qui eux-mêmes rendent hommage au Comté de Toulouse.

Son histoire change à partir du XVIe s quand la cité devient protestante — dénommé petit état huguenot — et qu’elle a un rôle majeur pendant les guerres de religion contre les rois de France, ce qui lui vaudra le surnom de « rempart de la réforme. » À tel point que le culte catholique ne fut plus assuré pendant plus de soixante-dix ans et que la garnison du Roi fut refusée et l’église détruite. Ce choix lui valut une vague de répression sanglante où beaucoup d’habitants furent tués ou en fuite. Ce n’est qu’en 1629 que les armées du roi réussirent à prendre la ville, qui fut rasée.

La tour Diane de Poitiers est un magnifique exemple des bâtiments administratifs du XVe s qui fut construite par les Seigneurs Poitiers-Valentinois. De style Renaissance, elle présente un magnifique escalier à vis qui desservait les appartements des baillis de Privas qui administraient la cité. Aujourd’hui, occupant un angle de la Place de la République, elle sert d’entrée à un hôtel particulier.

Le Pont sur l’Ouvèze datant du XIIe s est un des monuments les plus anciens de la ville. Il s’appelait Pont des chauchières car au Moyen-Âge, il abritait le quartier des tanneurs qui « chauchaient » (piétinaient) les peaux dans de grandes cuves.

Lors des combats entre Louis XIII et les factions protestantes, le pont fut très endommagé. Le roi préféra le réparer afin de permettre aux troupes d’entrer plus facilement dans la ville en cas de révolte.

Pont Ouvèze-Ardèche-Privas

L’ancien couvent des Recollets profondément remanié au cours de son histoire, le couvent n’a guère plus de traces visibles de son passé. Après avoir été un château au XIVe s ; il a été réformé et transformé de nombreuses fois au cours des siècles devenant tour à tour, tribunal, prison puis collège. Toutefois on peut admirer cette très grande bâtisse flanquée d’une grande tour carrée coiffée d’une calotte en pierre.

Au cours de votre promenade dans les rues étroites des vieux quartiers, vous pourrez trouver d’autres témoignages du riche passé de la ville.

La porte aux Diamants —Le temple protestant — Le Belvédère du Mont Toulon avec sa Pieta monumentale — le hameau médiéval-

Parcours historique ici